A nouveau une année riche en événements

09.01.2019

Maintenant que les ventes de fin d’année – malgré quelques impondérables pour l’obtention de l’autorisation de travailler le dimanche – ont représenté pour la grande majorité des boucheries-charcuteries un des points forts, si non le point fort, de l’année écoulée sur le plan des chiffres, le moment est déjà venu de tourner notre regard vers la nouvelle année.

Dans ce cas, étant donné le manque toujours plus aigu de professionnels qualifiés, il est capital de faire encore plus de place à la question du recrutement de suffisamment de jeunes. Et cet effort ne se limite pas seulement aux activités de l’UPSV, mais bien à celles de l’ensemble de la branche. Sachant bien sûr que ce projet est équivalent à l’un des travaux d’Hercule, le Comité central a décidé, lors de sa dernière séance, d’augmenter le temps de travail de notre propre recruteur, et ceci afin qu’il parvienne à convaincre non seulement des jeunes à se former dans le métier, mais aussi toujours plus d’entreprises formatrices à former des bouchers-charcutiers, et cela dans les trois orientations: Production, Transformation et Commercialisation. Dans ce sens on relèvera avec grand intérêt une information lancée le mois dernier par l’Association fribourgeoise des maîtres bouchers-charcutiers selon laquelle, s’ils se réjouissent d’avoir à nouveau de nombreux apprentis, ils sont en manque d’entreprises formatrices. Cette évolution très positive en rapport avec les apprentis peut être clairement attribuée aux activités exemplaires en matière de recrutement de l’association régionale fribourgeoise, mais montre aussi qu’un nombre suffisant d’entreprises formatrices appropriées et volontaires est tout aussi important! En dehors d’autres défis déjà bien connus le secteur de la viande ira en 2019 aussi au-devant de nouvelles tâches qu’il s’agira d’affronter et de maîtriser avec énergie. Ces nouveaux efforts – comme p.ex. la digitalisation – doivent être abordés de manière énergique, à savoir avec un mélange de mesures que chaque entreprise se doit d’organiser de manière individuelle, mais aussi la nécessité de se remettre en question à tout moment. Dans cette perspective, et au nom de toute la direction de l’Union, je vous souhaite beaucoup d’enthousiasme, de chance et de succès!

Ruedi Hadorn, directeur de l’UPSV

 
 
 
 
Elias Welti, Chef de la communication et Directeur suppléant de l’UPSV
 
 
 
 
 

Union Professionnelle Suisse de la Viande UPSV · Sihlquai 255 · Case postale 1977 · 8031 Zurich ·  Tél. +41 44 250 70 60 · Fax +41 44 250 70 61 · info(at)sff.ch

Swiss Meat People
mefa